Accueil semaine

Aujourd’hui parlons lecture avec deux sujets à dévorer : Comment lire régulièrement et efficacement ? et Quels sont vos livres préférés ?

J’attends vos idées, vos retours, vos envies de partager et de conseiller : à vos commentaires !

Merci, très belle semaine à tous.

Galette des rois à la frangipane

Depuis plusieurs années je préparais avec mes enfants une galette des rois à l'occasion de l'Épiphanie. Une recette délicieuse très facile à réaliser à retrouver ici.
Cette année j'ai découvert qu'elle correspond à une galette à la crème d'amandes, et que la recette de la galette à la frangipane diffère légèrement.
Après avoir lu plusieurs propositions sur le web et visionné la vidéo très instructive d'un chef-pâtissier, je fais fi de la légère complication de l'opération et me lance !
  • La veille j'ai préparé une crème pâtissière comme suit :
Faire chauffer 15cl de lait. A l'ébullition, retirer du feu et ajouter 1/2 gousse de vanille grattée. Laisser infuser 10mn.
Au batteur électrique sur faible puissance, fouetter 1 jaune d'œuf avec 20gr de sucre. Ajouter 20gr de maïzena (ou de farine), fouetter à nouveau.
Verser peu à peu le lait chaud vanillé (filtré) en fouettant.
Reverser dans la casserole et faire chauffer sur feu doux en mélangeant régulièrement jusqu'à épaississement.
Étaler sur le plan de travail un film étirable. Verser puis étaler la crème pâtissière sur une moitié. Fermer de l'autre moitié. Laisser refroidir.
Pour une utilisation ultérieure, conserver au frais. S'il vous en reste après la fabrication de la galette, congelez.
  • Réalisation de la galette :
Préchauffer le four à 180°.
Mélanger au batteur 100gr de beurre mou et 100gr de sucre en poudre. Ajouter successivement : 100gr de poudre d'amandes, 100gr d'œufs battus (environ 1,6 œufs!), 20gr de farine tamisée, quelques gouttes d'extrait de vanille, 1cs de rhum, et 5 cc de crème pâtissière.
Disposer une pâte feuilletée sur une feuille de cuisson neuve. Une lecture de la recette de cette pâte m'a convaincue d'en acheter une toute prête ! Mais pur beurre !
La poche à douille n'étant pas ma copine, j'ai versé la préparation au centre de la pâte, puis l'ai étalée vers l'extérieur avec le dos d'une cuillère à soupe, en respectant une épaisseur convenable.

Sans oublier de déposer une fève -loin de l'intérieur pour limiter les risques de découpe sur la fève, ma spécialité- j'ai recouvert l'ensemble de la seconde pâte.
Un excédent de pâte autour de la crème a été découpé (environ 2cm) et le dessus badigeonné au jaune d'œuf battu.

 

 
Ma fille s'est chargée de la décoration en forme de rosace, et la galette fût enfournée pour 35mn.







Aucun commentaire:

Vous aimerez :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...