Accueil semaine

Aujourd’hui parlons lecture avec deux sujets à dévorer : Comment lire régulièrement et efficacement ? et Quels sont vos livres préférés ?

J’attends vos idées, vos retours, vos envies de partager et de conseiller : à vos commentaires !

Merci, très belle semaine à tous.

10 clés pour survivre aux travaux dans sa maison

Rénover sa maison est un projet excitant qui peut vite tourner au cauchemar. Afin de réduire au maximum les tensions, mieux vaut être bien préparé. Voici quelques idées 100% vécues !
  1. Opter pour des personnalités qui nous conviennent : architecte à l'écoute ou meneur, omniprésent ou confiant, choisissez également votre degré d'implication mais en aucun cas ne surestimez vos connaissances techniques sauf si c'est votre métier.
  2. Rester ferme sur ses souhaits. Vous avez des idées, votre architecte a les siennes. Profitez des conseils et tenez compte des réalités techniques, mais établissez une liste des priorités sur lesquels vous ne voulez pas revenir.
  3. Choisir une équipe (architecte/entrepreneur) ayant déjà travaillé ensemble facilite la communication et la cohésion du chantier.
  4. Être très présent. Suivre le chantier au jour le jour, même rapidement, permet de se tenir au courant autant que de surveiller, bref, s'impliquer.
  5. Ne pas (trop) serrer le timing. Au début tout va très vite, les murs tombent, les salles de bain sont mises à nu, la moquette arrachée et les horribles carrelages enlevés. Puis c'est beaucoup plus long : la rénovation et les finitions demandent de la patience. Seule l'arrivée des peintres annonce la fin du chantier, un vrai facteur de pression pour les autres corps de métier!
  6. Prévoir les mauvaises surprises. Lot de tout chantier, les problèmes imprévus peuvent augmenter considérablement le stress souvent déjà à un niveau très élevé. Tant au niveau budget que timing, en envisager à l'avance permet de continuer à avancer sans bloquer le reste du chantier.
  7. Tout vérifier, contrôler. Tout est possible : porte mal placée, fenêtre mal ajustée, papier-peint tête en bas, vasque trop élevée, ... même s'il est difficile de se projeter vivant dans un chantier géant, essayez virtuellement de positionner les meubles, appuyez sur les futurs interrupteurs, dessinez-vous à l'échelle sur les plans, inspectez les zones d'éclairages, comptez les luminaires à acheter, restez ferme sur les horaires, décidez ou non de confier vos clés.
  8. Ne pas viser la perfection. Trouver le subtil équilibre entre éviter les malfaçons et ne pas faire refaire à l'infini. Bref, vérifier sans retarder le chantier.
  9. Apprendre à vivre en communauté. Les ouvriers vivent chez vous depuis des mois, votre emménagement/présence n'y change rien ! S'il est tentant de  les poursuivre avec une serpillière, mieux vaut 1/ mettre les choses au clair : non, les chutes de carrelage ne peuvent pas être jetées dans l'herbe, pas question de brûler tout ce qui traîne dans le jardin en présence des enfants; 2/ les laisser travailler et nettoyer en fin de journée; 3/ leur proposer un déjeuner ou un café plutôt que rester chacun de son côté.
  10. Garder des souvenirs. Quand tout a été terminé, j'ai constitué un dossier de photos depuis l'achat de la maison jusqu'à l'arrivée du camion de déménagement. 7 mois de poussière, de galères, de joies et de surprises, d'avancées et de soulagement pour mener à bien le projet de futures années de vie méritent un bel album. J'ai pris le temps (long!) de créer un livre-photo sur un site spécialisé. Il raconte en étapes et en images ce qui est vraiment une aventure que l'on est soulagé de voir s'achever !
Plusieurs années après, -presque- tout est oublié, nous sommes sur le point de remettre ça, je vous dis tout dans quelques mois !!

Aucun commentaire:

Vous aimerez :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...