Accueil semaine

Sorcières, citrouilles et fantômes, le retour ! Avec joie nous préparons Halloween et cette semaine je vous propose deux DIY réalisés dans le cadre de mes ateliers créatifs : un collier de petites breloques et des serre-têtes de chat.

Bon week-end, bonnes vacances et happy Halloween !

Août 44, le combat pour la liberté, exposition gratuite à l'Hôtel de Ville de Paris

Profitez absolument de cette exposition gratuite à la Mairie de Paris jusqu'au 27 septembre.
Vous y verrez des images saisissantes de Paris occupé. Paris orné de croix gammées.
Une documentation très riche et si concrète (lettre, tickets, photos, papiers d'identités, vêtements,...) explique le lancement de l'insurrection, les grèves, la mobilisation de la population pour libérer la ville.
Films et photos montrent des scènes de vie quotidienne dans les débris, les abris de fortune. Un choc pour tous, en particulier pour les enfants et les jeunes de notre époque.
De nombreuses explications permettent de suivre le cours de ces jours cruciaux d'août 44 : le rôle de la presse résistante, la naissance de l'Agence France Presse, les premiers journaux libres. Puis l'occupation de la préfecture par la police, la trêve conclue le 19 août par le consul de Suède Raoul Nordling avec le gouverneur de Paris Von Choltitz. La reprise des combats le 22, les barricades, les barrages, les violents affrontements.
Le vie quotidienne si difficile pour les familles continue malgré la nourriture rare. Paris est exsangue mais lutte de toutes ses forces et par tous les moyens.
Le rôle intense de la libération interne est mis en lumière. Les troupes de la 2ème division blindée du Général Leclerc, guidées par les FFI, entrent dans Pairs le 25 août et le général de Gaulle arrive à la gare Montparnasse à 17h.
Enfin, la reddition, le cessez-le feu, l'entrée des soldats alliés. La guerre n'est pas terminée, mais Paris est libéré(e).

Il y a des documents passionnants comme ce plan des communications souterraines de la ville possibles depuis le PC du colonel Rol-Tanguy sous la place Denfert-Rochereau, des dessins d'enfants très émouvants, des clins d'œil comme les premières pubs Coca-Cola devant la Tour Eiffel et les illustrations du dessinateur Rob Roy (découvrez ici des images de son célèbre Carnet de Guerre).
Dans l'exposition, les visiteurs complètent entre eux les éléments avec leur témoignage, leur histoire, leur vécu.
J'ai été particulièrement émue par les documents vidéo : l'occupation puis la libération de Paris se revivent en plan XXL. Des images saisissantes et sans concession.

Paris libération, grand frisson.

Hôtel de ville de Paris, salle Saint-Jean
5 rue Lobau, Paris 4ème
Entrée gratuite
Jusqu'au 27 Septembre 2014

Quelques idées pour aller plus loin :
  • Musées :
Au Musée Carnavalet, 
Exposition Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé
Jusqu'au 8 février 2015
23, allée de la 2e D.B. - Jardin Atlantique (au dessus de la gare Montparnasse), Paris 15ème.
  • Livres :
Libérer Paris, août 44, aux éditions Ouest France
C'était le bel été 44, aux éditions l'Histoire
Sauver Paris, mémoires du consul de Suède Raoul Nordling, Petite bibliothèque Fayot*
La libération de Paris, de Christian Chevandier, Hâtier
Paris brûle-t-il ?, de Dominique Lapierre et Larry Collins, Pocket*
Et de nombreux autres, à choisir parmi la sélection proposée à la sortie de l'exposition.
  • Documents vidéo :
Discours du général de Gaulle sur charles-de-gaulle.org
Ils ont libéré Paris, documentaire de Serge Sampigny
*Paris brûle-t-il, le film de René Clément
*Diplomatie, film réalisé d'après Sauver Paris
  • Sites :
Liberationparis70.paris.fr  : site et animations pour la commémoration.
Libération de Paris sur Wikipedia
Musée de la résistance en ligne.org
Liberation-de-paris.gilles-primout.fr

Aucun commentaire:

Vous aimerez :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...