Accueil semaine

Sorcières, citrouilles et fantômes, le retour ! Avec joie nous préparons Halloween et cette semaine je vous propose deux DIY réalisés dans le cadre de mes ateliers créatifs : un collier de petites breloques et des serre-têtes de chat.

Bon week-end, bonnes vacances et happy Halloween !

Maléfique

Maléfique est la preuve que Disney a su évoluer sans se renier.
Le film réussit à mélanger les univers du conte de fées, de la magie et du fantastique. Un peu la rencontre de la Belle au bois dormant (un classique de 1959) avec Harry Potter, la fée Clochette, Avatar et le Seigneur des anneaux.
Depuis Il était une fois, aucun film Disney n'avait su réunir un tel panel de spectateurs différents.

De même, exit les chansons un peu entêtantes au profit d'une superbe reprise du Once upon a dream d'origine, lors du générique de fin. La bande originale revisite la chanson-culte, tout en la modernisant et lui apportant un petit côté vénéneux, dû en particulier à l'interprétation de Lana Del Rey. Suivez ce lien pour voir une bande-annonce du film accompagnée d'un extrait de la chanson.

Le film mélange intelligemment les forces du bien et du mal pour amener le spectateur à remettre en cause ses certitudes.  On y apprend notamment que si Maléfique n'est pas du tout celle que l'on croit, le roi Stéphane, corrompu par sa propre ambition, n'est ni très bon ni franchement pacifique... A l'inverse, les personnages les plus étranges et les plus effrayants sont du bon côté, et ne font plus vraiment peur. Petite leçon de discernement et de tolérance en passant !

Angelina Jolie est très juste en Maléfique dans son hésitation et ses sentiments contradictoires, l'humour lui seyant plutôt bien. Elle Fanning (Aurore) est à la fois vraiment charmante et impressionnante dans son interprétation. Les seconds rôles ne sont pas en reste avec Sam Riley (le fidèle corbeau de Maléfique), les 3 fées pestouilles à souhait, et le prince Philippe, tout juste sorti des jupes de sa mère.

Maléfique réussit donc à satisfaire un public le plus large possible : des enfants aux papas en passant par les ados et même les plus grands. Si vous ne l'avez pas vu, courrez-y, ce pourrait être le film de l'été !


Aucun commentaire:

Vous aimerez :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...