Accueil semaine

Il fait beau, il fait chaud !! C’est l’occasion de se retrouver à travers 5 sujets brûlants (pas pu résister) : Que faire face à la chaleur ??, Menus d’été caniculaire, Salade fraicheur, Green shot glacé, boisson énergisante estivale.

Très bon week-end !

La Cité du Cinéma : Hollywood sur Seine


Il y a plus de 20 ans, Luc Besson, en repérage pour son film devenu culte, Léon, choisi l'escalier art déco d'une ancienne usine EDF comme décor. Dans ce lieu prometteur, il rêve d'une cité du cinéma en France, où l'ensemble de la profession pourrait tourner des productions de qualité dans un lieu unique, à la pointe de la technologie.


 
Si le projet a pris forme dans les années 2000, la licence de construction, à elle seule, pris presque 5 ans.

En 2012 est inaugurée la Cité du Cinéma à St Denis, regroupant les Studios de Paris, des bureaux (dont ceux d'Europa Corp), et l'école du cinéma Louis Lumière

En partenariat avec Vinci, les architectes Reichen et Robert, urbanistes spécialisés en rénovation industrielle, ont rénové le bâtiment début XXème tout en conservant ses structures de style Eiffel et ses détails plutôt Art Déco.

Partie emblématique de l'ensemble, la nef assume sa démesure (220m de long, 32m sous plafond et 20m de large !) par un espace d'accueil presque vide. À gauche l'on entre dans les 8 000 m2 de l'école de cinéma Louis Lumière, et à droite dans l'espace bureaux de 12 000 m2, où siège Europa Corp. Les sous-sols, précédemment remplis d'eau pour procéder au refroidissement de l'unité électrique produisant l'énergie du métro de Paris, ont été entièrement asséchés et exploités. En témoigne ce refroidisseur conservé en souvenir, décoré de grafs drôles et colorés par des artistes.




Au fond de la nef, des éléments de décors rappellent le passé, le présent et le futur du cinéma avec une Cadillac-travelling de la Nuit Américaine de François Truffaut, une maquette du pont de Brooklyn et un arbre créé pour Lucy le prochain film de Besson (sortie le 6 août prochain).


Dans les 6 grands halls des Studios de Paris, des productions internationales comme Taken 3 sont en plein tournage. Si l'on nous laisse volontiers jeter un coup d'œil, les images des plateaux sont interdites pour d'évidentes raisons de droits. Le plateau 5 est visible, ses 1200m2 momentanément libres dévoilant une hauteur sous plafond de 35m. Le plateau 6, de 2100m2 est actuellement utilisé, impossible d'en savoir plus ...

Ambiance chantier, donc, dans les couloirs et les allées des studios. Ici, un bateau des Coast Gards est entièrement reproduit à l'échelle, là, les menuisiers construisent de toutes pièces des décors incroyables et forcément éphémères.
Les effets spéciaux seront aussi réalisés sur place, et les effets visuels ajoutés à la fin.

Si aucun décor n'est destiné à être conservé, le "magasin" de la cité du cinéma renferme quelques trésors, aussi factices que cultes, dont la juxtaposition ajoute au charme de l'ensemble. La voiture de Michel Vaillant côtoie le taxi de Bruce Willis dans Le 5ème élément, des costumes d'Adèle Blanc-Sec des monstres en caoutchouc, des momies sont entreposées près d'un bateau-resto chinois volant, et dans des cartons encore clos, d'autres souvenirs d'Arthur et les Minimoys attendent sagement.












La Cité du Cinéma s'impose comme un lieu complet, pointu, vivant, tourné vers le futur, mais n'ayant pas oublié ses racines, un lieu professionnel que les particuliers sont ravis de visiter.

La Cité du Cinéma



PS : en ce moment, profitez de l'expo Star Wars Identities juste à côté.

Aucun commentaire:

Vous aimerez :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...