Accueil semaine

Cette semaine, une visite privée et une visite nocturne exceptionnelles sur le thème de l’Art Urbain - dans une école ultra pointue et en fresques géantes dans Paris.
Le street art me parle par sa diversité et son côté démocratique, m’impressionne par ses techniques complexes et diverses, me touche par sa volonté, son engagement et son indépendance.
Parmi tous les sujets dont je brûle de vous parler: bientôt de nouvelles visites exceptionnelles, cette fois sur le thème de la mode.
À très bientôt sur ces pages, excellent week-end !

Choco-choco pops




Recette pour environ 25 petites « sucettes »
XXXX calories
Prévoyez du temps, c’est un peu long

Je vous propose ici ma version d’une recette trouvée sur le blog Les douceurs de la famille Praline. Je n’avais pas le temps de faire une génoise au chocolat, j’ai donc utilisé le gâteau disponible dans mon placard. J’ai aussi remplacé (comme dans la recette de cake balls du même blog) le fromage au chocolat* par du Nutella. Chez nous, le chocolat Milka est une affaire d’Etat et nous adorons le Philadelphia, mais je ne sais pas pourquoi, le *Phildelphia au chocolat Milka ne dit rien à personne !
Voici ma recette :
4/5 jours avant, sortir une dizaine de mini-Savane, les disposer dans une boîte entrouverte pour les laisser sécher.
Le jour J (ou la veille), les émietter finement au mixeur.
Mélanger les miettes avec environ 5 CS de Nutella, jusqu’à ce que la consistance soit bien compacte.
Former de petites boules avec les mains (à peu près de la taille des Ferrero Rochers), y piquer doucement des pic-saucisses en tournant  (avec des bâtons de sucette en bois, j’aurais peut-être abimé les boulettes), les poser sur une assiette, couvrir de film étirable, congeler 15 mn.

Pendant ce temps, faire chauffer très doucement une tablette de chocolat pâtissier noir (j’utilise celui de la marque Monoprix), avec une dizaine de CS de lait. Mélanger régulièrement avec une cuiller en bois. Ce n’est pas très facile de faire fondre du chocolat, il y a une température idéale un peu subtile, avant c’est trop épais, après, ça brûle (surtout avec les plaques induction).

Prendre du chocolat fondu dans une cuiller en bois au dessus de la casserole (conserver la température au minimum). Y tremper en tournant les boules de chocolat, au besoin égaliser avec le dos de la cuiller. Si le chocolat est trop épais, ajouter du lait, s’il y a trop de chocolat de couverture, ça peut être écœurant. Il faut travailler assez rapidement pour ne pas perdre le bénéfice de la réfrigération.
J’ai fait une tentative avec du chocolat en bouteille Vahiné, ça n’a pas été très concluant, il coule trop pour rester sur la sucette et ne solidifie pas. En revanche, avec leur glaçage prêt à fondre ça doit pouvoir fonctionner.

Pour le séchage, j’ai trouvé l’idée de la passoire, ici, sur Pinterest via le blog bakingquinn. Si en plus votre passoire est jolie, c’est mieux ! Sinon, une demi-boule de polystyrène, un demi pamplemousse, ou un melon ouvert comme sur cette photo de hostessblog.com seront aussi bien.

Puis j’ai repensé à mes épices et décos pâtissières ultra bien rangés la veille, toujours grâce à mes copines du monde entier du même site. J’ai saupoudré les pops de ce que j’avais en stock, et je suis assez contente du résultat !
Si vous êtes d’humeur aventureuse, n’hésitez pas : coco râpée, amandes effilées, poudre de café … j’ai en ai légèrement saupoudré deux de piment d’Espelette, dont l’amertume se marie divinement bien avec le chocolat.

Dernière astuce : il me restait du chocolat au lait fondu, je l’ai congelé pour une utilisation ultérieure.

Aucun commentaire:

Vous aimerez :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...