Accueil semaine

Aujourd’hui parlons lecture avec deux sujets à dévorer : Comment lire régulièrement et efficacement ? et Quels sont vos livres préférés ?

J’attends vos idées, vos retours, vos envies de partager et de conseiller : à vos commentaires !

Merci, très belle semaine à tous.

Le Bon Marché, 160 ans de mode et d’idées


Ça bouge dans le plus chic Grand Magasin de la capitale.  Le Bon Marché fête ses 160 ans et n’entend pas en rester là.

La rénovation des façades lui redonne son lustre d’antan, et c’est tant mieux car le bâtiment est magnifique. Construit entre 1870 et 1890 à la demande des propriétaires Marguerite et Aristide Boucicaut, il sera agrandit par Gustave Eiffel. Il est historiquement le premier Grand Magasin, concept ultra novateur à l’époque de la couture sur-mesure.

En cette rentrée 2012, à l’intérieur du magasin, de nombreux rayons ont déménagé afin de suivre l’orientation souhaitée par la direction et le groupe LVMH, orientant l’offre vers le haut de gamme depuis le rachat dans les années 80.
Espérons que le Bon Marché ne confonde pas luxe et pointu, novateur et hors de prix.

Au rez-de-chaussée, si la Crème de la Mer et ses copines de La Prairie dominent l’offre beauté, des marques modernes, novatrices et moins chères comme Codage font leur apparition.
Au premier étage du magasin principal, courage, fuyons. Le rayon femme est un endroit un peu guindé aux prix déments. Empruntez la passerelle, la mode femme moderne, branchée et plus abordable se trouve au dessus de la Grande Épicerie.
Au deuxième étage, l’espace mobilier est revu et rebaptisé Maison d’Édition afin que (je cite le catalogue) « l’objet se consacre en tant qu’œuvre d’art, sublimé dans une collection ». A mi-chemin entre utilisation et décoration.
La cuisine étant devenue un domaine ultra-branché, le rayon dédié est très beau et très complet. Plein d’accessoires extrêmement désirables sont déclinés en dégradés de couleurs et l’on peut s’y équiper pour cuisiner comme un pro. Un bel espace cook-book vient en complément juste à côté.
Sous la rotonde, de beaux luminaires réchauffent l’ambiance.
Autre très belle installation : la librairie et la papeterie ont prix place dans un cadre de bois chic et chaleureux, sous un plafond de verre et de lumière absolument sublime. Idéal pour choisir en toute sérénité.
Par contre, la mercerie et le stand de La Droguerie (qui évite la « balade » aux Halles) ne sont pas éliminés, mais ont été sérieusement compressés.
Au 3ème étage, le rayon enfant fait de son mieux. Adieu les 3 Hiboux, le choix, le calme et l’espace du sous-sol, le rayon Homme s’y installe.


A l’occasion des 160 ans du magasin, tous les rayons sont investis  de produits et de clins d’œil. Sur la façade toute belle et toute propre, dans les vitrines et dans le hall, les joyeux dessins de Marjane Satrapi annoncent l’évènement. Ils peuvent d’ailleurs être achetés dans un très beau portfolio (900€).
Différentes iconographies décorent les articles-anniversaire, allant de la « boîte à meuh » aux (sublimes) ballerines Repetto, en passant par les gourmandises, un beau vernis OPI rouge baptisé « 24 Sèvres », des bijoux, un sac Vanessa Bruno



Le hall avec ses escalators croisés que l’on doit à Andrée Putman est vraiment magnifique et les suspensions un brin naïves créées pour l’occasion s’y accordent parfaitement.

Au cœur du rez-de-chaussée, un cinéma éphémère projette le documentaire de Loïc Prigent sur l’égérie de cet anniversaire : Mademoiselle Catherine Deneuve. Elle nous fait découvrir sa Rive Gauche, filmée presque en douce, interviewée sur un ton léger et complice. Nous la suivons au ciné, au café, au Jardin des Plantes et à la Grande Mosquée, au Luxembourg, … Avec des scènes aussi improbables qu’un rendez-vous chez le poissonnier avec Gérard Depardieu ou Catherine Deneuve toute pomponnée au marché des cerises à la main !
Il n’empêche, à découvrir son quartier, on découvre que la beauté de cette femme dépasse sa plastique.

En souvenir des 160 ans du Bon Marché, j’ai choisi un petit livre édité par Assouline pour l’occasion : Le Bon Marché Rive Gauche - L’invention du grand magasin, par Monica Burckhardt, dans la collection Mémoire des Marques (19€), plein d’infos et de belles photos inédites de différentes époques. Joli et vraiment intéressant.

L’exposition 160 ans d’esprit Rive Gauche, c’est jusqu’au 27 octobre. Si vous aimez la mode et la Rive Gauche, courez-y !
Pour tous ceux qui sont trop loin, deux bonnes nouvelles: toutes les infos sur cet anniversaire sont ici, sur le site du magasin, et un shop en ligne, là, vous tend les bras pour des achats branchés 24h/24.

Aucun commentaire:

Vous aimerez :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...