Accueil semaine

Retour à Paris, rentrée bien établie, chasser le spleen et partir en balade.

Voir la capitale autrement en glissant au fil de l’eau, visiter des quartiers rénovés attachants et vraiment accueillants.

Continuer à rêver, découvrir, visiter : prochainement des idées de promenades/balades/voyages - escapades à Lille, Reims puis Bordeaux, carnets de voyage à Berlin, NY, et d’autres encore.

Galette des rois facile et délicieuse !

Achetez 2 pâtes feuilletées pur beurre, bio si possible. Les conserver au frais jusqu'au dernier moment. 
Galette avant cuisson
Mélangez 150 grammes de poudre d’amandes (ou mieux, de l'amande en poudre brute) avec 125 gr de sucre roux et 100 gr de beurre ramolli. Ajoutez un par un 2 œufs. Vous pouvez parfumer avec 2 cuillères à soupe de rhum.
Etaler l'une des pâtes sur la plaque du four garnie de papier sulfurisé.
Versez la garniture sur la pâte en laissant une marge de 2 cm tout autour*. N’oubliez pas d’y glisser une fève**.
Posez dessus la seconde pâte feuilletée en la soudant bien sur les bords (un peu d'eau entre les deux pâtes aide à fermer efficacement). La badigeonner au pinceau d’un jaune d’œuf battu avec très peu d'eau*, et dessiner des motifs à la fourchette.
Mettre au repos au frais pour une heure, puis préchauffer le four à 240°.
Enfourner la galette à 200° pendant 3 à 4 minutes, puis baisser le four à 180° et finir de cuire 26 à 27 minutes en surveillant la coloration. Si besoin, couvrir d’une feuille de papier allu.

* Astuces de pros pour que les bords de la galette lèvent bien : Jeanne propose de ne pas y mettre de jaune d’œuf, qui empêche la levée (en effet, ça marche), et Sylvain découpe 1 cm autour de chaque pâte qu'il recolle à l'intérieur pour créer une sur-épaisseur.
Autre idée : réfrigérer une heure la galette avant de l'enfourner, le choc thermique favorisant une levée harmonieuse. Merci pour leurs conseils (quelque fois soutirés sous la torture !).

L'année dernière, j'avais découpé 2 cm de bord de chaque pâte pour que la galette soit plus gonflée. Puis, j'avais garni les morceaux découpés de gruyère râpé, roulés et badigeonnés de jaune d’œuf pour les transformer en petits gâteaux d'apéro-maison.

Couronnes des rois et diadème Bonpoint
**En période d’épiphanie vous trouverez des « kits » avec pâte, amandes en poudre, fève et couronne. Le choix de fèves étant restreint (horribles les « lapins crétins » de l’année dernière), suivez Marie-Claire idées n°88 (page 10) et fabriquez vous-même vos fèves. Cliquez ici pour aller vers le post de ce bricolage familial simple et sympa.

Sur teteamodeler.com et auxpetitesmains.net, vous trouverez des fiches-créa pour faire de sublimes couronnes personnalisées.
Sinon, j'ai trouvé des fèves et des couronnes classiques vraiment économiques chez Dehillerin, suivez ce lien pour en savoir plus sur ce magasin bien connu des cooking addicts.
Enfin, voici un lien vers vikidia, l’encyclopédie des enfants, pour leur expliquer l’Epiphanie.

Pssss : j'ai trouvé les adorables fanions à imprimer, ici, sur tatertotsandjello.com. Du coup, je me suis abonnée aux news, ce site est plein de bonnes idées.


Aucun commentaire:

Vous aimerez :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...